Covid 19 - Utilisation et regles d'un masque lavable

Covid 19 - Utilisation et regles d'un masque lavable

Dans tous les cas le port d’un masque complète les gestes barrières mais ne les remplace pas.

Quelles sont les différents types de masque ?

- Masque de protection respiratoire (FFP) il s’agit d’équipement de protection individuel, répondant à la norme NF EN 149 : 2001, qui protège le porteur du masque contre l’inhalation de gouttelettes. Il existe plusieurs niveaux de filtration : FFP1, FFP2 et FFP3.

- Masque à usage médical : il s’agit d’un dispositif médical répondant à la norme NF EN 14683, qui en évitant la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque, limite la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes. Il existe plusieurs types : type I, type II et IIR. Les types II et IIR sont destinés à un usage en chirurgie.

- Masques non sanitaires développés dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Les autorités travaillent avec les industriels du textile pour développer des masques qui, en complément des gestes barrière, offrent une protection adaptée pour certaines activités professionnelles, en dehors du domaine médical (sans pouvoir se substituer aux masques chirurgicaux et aux équipements de protection individuelle pour leurs usages habituels). Deux nouvelles catégories ont ainsi été définies, avec des spécifications adaptées :

- Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public. Ces masques seront destinés à être proposés à des populations amenées à rencontrer un grand nombre de personnes lors de leurs activités (hôtesses et hôtes de caisses, agents des forces de l’ordre, …)

- Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques. Ces masques sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service) lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent.

- Masques « fait maison » ou « do it yourself » non normés et non testés.

Les nouveaux types de masques anti-projection assurent-ils une protection efficace ?

Ils sont destinés principalement à des individus dans le cadre de leur activité professionnelle.

L’usage de ces masques est exclusivement réservé à des usages non sanitaires.

Dans le cadre professionnel, ils ne pourront en aucun cas remplacer les équipements de protection individuelle (EPI) dont le port est rendu nécessaire au poste de travail.

L’utilisation de ces masques s’inscrit en complément de l’aménagement du poste de travail et de la stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières Par ailleurs, au titre de l’analyse des risques du poste de travail, l’utilisateur doit vérifier que la respirabilité effective est compatible avec les particularités du poste de travail et en particulier l’effort en application de l’article R. 4323-91 du code du travail.

Un masque fait maison assure-il une protection efficace ?

Dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, des initiatives solidaires apparaissent et proposent de masques constitués d’une ou plusieurs bandes de tissu généralement en coton. A titre d’exemple, il peut s’agir de masques « fait maison » ou mentionnés dans les tutoriels de masque « do it yourself » des réseaux sociaux. Ils ne répondent pas aux standards de qualité attendus par les professionnels de santé.

En général, les masques en tissus non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition à un risque biologique. Cependant, ils peuvent répondre à un besoin pour des personnes non directement exposées en association et en complément de l’application stricte des gestes barrières.

Il est important de souligner que ces masques doivent être changés très régulièrement.

L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrière.

Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque ? (ces recommandations s’appliquent à tous les masques)

- Avant de mettre un masque, se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique

- Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage ; vérifier l’absence de jet d’air dans les yeux lors d’une expiration forte ;

- Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher ; ne pas déplacer le masque ; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide à l’eau et au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique

- Si besoin de boire ou de manger, changer de masque

- Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique.

- Pour retirer le masque : si port de gants, les retirer et se laver les mains avec de l’eau et au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique. Puis, enlever le masque par derrière (ne pas toucher le devant du masque); le jeter immédiatement dans une poubelle fermée; se laver les mains avec de l’eau et au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique.

Quelle est la durée maximale de port des nouveaux types de masques anti projection ?

Le temps de port est limité à quatre heures. .

2 Comments

    • Avatar
      laurent
      Apr 27, 2020

      Bonjour, J'ai acheté des masques en tissus réutilisable (les blancs par lot de 5) à votre société AMIBIS j'aimerais savoir combien de lavages peuvent -ils supportés ? Merci à vous Cordialement Le Maire Laurent PATINOTTE

      • Avatar
        isombe muyaya
        Apr 29, 2020

        Bonjour, J'ai acheté des masques en tissus Amibis. Je voudrais savoir le nombres des lavages peuvent-ils supportés. Merci.

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*